dimanche 7 février

Avec Mario le baudet, les enfants des écoles écoutent les rotariens leur parler d'une maladie à laquelle ils ont la chance d'échapper

En cette période de pandémie, il n’est pas facile de se mobiliser contre une autre maladie que la Covid19… Encore plus difficile pour les laboratoires de s’intéresser à un marché de quelques milliers de cas annuels, alors que ce sont des milliards de vaccins que l’humanité attend !

Pourtant ce salon est organisé pour rappeler que chaque année des enfants meurent du cancer.

En France on relève environ 2500 cas chaque année, et 500 en meurent. C’est peu, certes, mais en augmentation constante de 2% par an depuis 30 ans …
La recherche est essentiellement axée sur les cancers des adultes. Or, les tumeurs malignes détectées chez les enfants ne sont pas de la même nature que celles des adultes et ne peuvent donc pas se soigner de la même manière. Mais faute de traitements adaptés, plus de 50% des médicaments administrés aux enfants ne sont officiellement pas autorisés chez l’enfant, mais sont utilisés parce qu’il n’en existe pas d’autres.

Voilà pourquoi le club de Rambouillet, en partenariat avec ses voisins de Dourdan et Arpajon se mobilise chaque année pour financer un peu de matériel à l’institut Gustave Roussy , l’unité spécialisée au niveau européen dans cette lutte.

Et c’est pour vous sensibiliser à cette lutte que nous vous accueillons aujourd’hui dans ce salon virtuel, pour que des enfants guérissent et puissent demain admirer toutes ces merveilleuses réalisations d’artisanat d’art.

CH